L’adaptation du commerce électronique : OSF Global Services aide L’Oréal Canada à enregistrer une croissance des ventes à deux chiffres

Québec, Canada – Mars 24, 2015

L’Oréal Canada a fait appel à OSF Global Services afin de renouveler la plateforme de plusieurs de ses marques à l’aide de l’infrastructure Demandware. Dans le but de procéder à ces nombreuses refontes en respectant un échéancier serré, OSF a mis sur pied une « architecture centrale » de base pour toutes les marques. Par conséquent, elle a pu déployer ses services rapidement (en seulement trois mois par marque, en moyenne) pour ces quatre marques : Biotherm, Shu Uemura, Clarisonic et Kérastase. En outre, OSF a produit deux sites pour Biotherm et Shu Uemura, à l’intention des marchés du Canada et des États-Unis.

Ce modèle de déploiement rapide constitue une solution de taille pour les grands détaillants. En effet, OSF permet aux entreprises d’intégrer toutes leurs marques au sein d’une plateforme unifiée et d’y ajouter facilement des applications ou des modules d’extension pour en optimiser le fonctionnement, selon les besoins précis de leur clientèle.

L’idée qu’avait L’Oréal Canada de l’expérience client intégrale sur toutes ses plateformes appelait une conception visuellement épurée, attirant et retenant les consommateurs sur le site pour qu’ils y prolongent leur visite et y fassent plus d’achats. Cette conception devait, de surcroît, se présenter de la même façon sur tous les canaux, y compris les ordinateurs de bureau, les tablettes électroniques et les téléphones intelligents. OSF a tiré parti d’une architecture adaptative pour relever ce défi, et les données démontrent une croissance à deux, et même à trois chiffres du taux de conversion pour les appareils mobiles et les tablettes électroniques, en plus d’une hausse à deux chiffres des ventes numériques pour les marques canadiennes en 2013.

Cette tendance haussière s’est maintenue en 2014, grâce à une croissance des recettes de vente tirées de ces mêmes marques de l’ordre de 79 % par rapport à l’année précédente, dont une croissance de 86 % pour Kiehl, la marque la plus rentable de L’Oréal Canada au pays en matière de commerce électronique. Notons également que Shu Uemura a enregistré une hausse substantielle de 67 % de son taux de conversion.

Un taux de conversion supérieur se traduit directement par une augmentation des recettes et une hausse de satisfaction chez la clientèle. Tel était précisément l’objectif derrière cette initiative de L’Oréal Canada.

« Le comportement des cyberconsommateurs évolue constamment, indique Martin Aubut, responsable de la stratégie de marketing interactif et de commerce électronique pour L’Oréal Canada. Il est primordial de disposer de la plateforme adéquate et de faire équipe avec des partenaires novateurs pour répondre aux besoins de notre clientèle et pour évoluer au rythme du marché. »

Avant même d’entreprendre l’adaptation de sa plateforme, L’Oréal Canada a cerné les besoins de sa clientèle tout en définissant les limites de sa solution de commerce électronique existante. Grâce à l’aide et au soutien d’OSF, L’Oréal Canada peut maintenant se vanter d’être un chef de file canadien du commerce électronique. Sa solution intégrée génère des revenus de façon efficiente à partir de multiples canaux.

Toutes les marques et noms commerciaux mentionnés dans ce document sont la propriété de leurs détenteurs respectifs et reconnus comme tels.

Contact: OSF Global Services
pr@osf-global.com
1-(888)-548-4344

Retour à la salle de presse

Latest Press Releases

2018 / Novembre 15

OSF renforce sa présence en Europe avec l’ouverture de nouveaux bureaux à Lille, France

lire

2018 / Juillet 17

OSF consolide sa présence au Canada Grace à son nouveau bureau situé à Montréal

lire