Démystifier le «cloud computing» pour les PME

Si vous êtes parmi la plupart des entreprises de petite à moyenne taille, les budgets limités et le personnel informatique réduit peuvent entraver votre capacité à créer et gérer une infrastructure informatique qui supporte le développement de votre entreprise. Le cloud computing peut vous aider à résoudre ce problème, en vous offrant un accès facile et abordable via l’internet aux ressources du computing et aux services informatiques. Et vous êtes en mesure d’augmenter ou de réduire les ressources selon vos besoins.

Autrement dit, le cloud computing peut éliminer le besoin de vous procurer et maintenir un logiciel d'applications ou une infrastructure informatique. Il vaut mieux que vous achetiez l'accès en ligne à ces ressources avec un modèle de tarification par abonnement. Google Apps, Skype, Agilewords et QuickBooks Online sont des exemples de services populaires de cloud computing pour les petites entreprises. Selon des études récentes menées dans le domaine, les PME adoptent des services de cloud computing beaucoup plus que les grandes entreprises. Par exemple, une étude réalisée en 2010 par MarketBridge a montré que sur 1 000 PME interrogées, 44% d’entre elles utilisent déjà au moins une application cloud et plus de 70 pour cent envisagent de mettre en place au moins une nouvelle application dans les 12 mois suivants. Les raisons de ce changement sont claires: les PME ont généralement moins d’exigences informatiques complexes et moins d’applications existantes qui doivent être prises en charge. Et le cloud computing offre un modèle de tarification échelonnée qui ne requiert pas une avance considérable de votre budget informatique.

Définir le cloud

Avant de vous lancer dans une stratégie de cloud, il est important de comprendre d'abord ce que le «cloud» signifie, avec ses avantages et ses inconvénients. Le cloud computing est défini comme une collection de ressources informatiques, y compris de serveurs virtuels, une capacité de calcul, de stockage, de réseau ou de logiciel de réseau, qui est livrée sur Internet en tant que service.

Il y a trois modèles-clé de prestation de services qui soutiennent le cloud computing:

Software-as-a-Service (SaaS)

SaaS est un logiciel Web qui est acheté auprès d'un prestataire de services et disponible au besoin. SaaS comprend une variété de services, du courriel au contrôle des stocks basé sur le Web, le CRM, l'automatisation du marketing, les services bancaires, les outils de gestion de projet, le point de vente au détail et des applications de réunion WebEx.

Infrastructure-as-a-Service (IaaS)

IaaS est un matériel basé sur le Web qui est acheté en tant que service sur demande. IaaS comprend des serveurs, de la mémoire, des CPU, de l’espace disque et de l'équipement réseau. La plupart des fournisseurs d’IaaS offrent un modèle de conception hautement accessible qui fournit du temps utilisable extrêmement sécurisé.

Platform-as-a-Service (PaaS)

PaaS permet aux développeurs de logiciels de créer de nouvelles applications ou d'améliorer les applications existantes, sans supporter les coûts d'achat et de gestion de l'infrastructure sous-jacente. Les départements informatiques qui préfèrent personnaliser leurs propres solutions préfèrent le PaaS.

Profiter du cloud

Le cloud computing permet aux PME de rivaliser avec les grandes entreprises. Il vous fournit essentiellement les mêmes applications et services informatiques. Elles sont accessibles via les ordinateurs de bureau, ordinateurs portables et appareils mobiles. Vous pouvez vous procurer la capacité dont vous avez besoin à tout moment, pour répondre aux besoins commerciaux changeants.

Les principaux avantages du cloud computing comprennent:

Couts réduits

Puisque vous payez pour ce que vous utilisez au moment de l’utilisation, vous pouvez réduire vos coûts d'exploitation et même presque éliminer les dépenses d’investissement; il n'y a pas de coûts connexes à l’infrastructure informatique pour les solutions de cloud computing.

Flexibilité améliorée

Vous pouvez réagir rapidement aux conditions changeantes du marché ou aux fluctuations saisonnières, car vous adaptez les services dont vous avez besoin selon les exigences commerciales.

Mises à jour automatiques

Le fournisseur de services de cloud est en charge de toutes les infrastructures, logiciels et services. Cela signifie que vous n'avez pas à vous inquiéter de vous tenir au courant des dernières offres de matériel ou versions de logiciel.

Rendement et fiabilité améliorés

Le fournisseur de services cloud est chargé de la prestation de services de haute disponibilité, de la continuité des activités, des reprises après sinistre et des services de sauvegarde de données; ainsi, vous avez accès à un fonctionnement et une fiabilité de haut niveau à moindre coût.

Vitesse augmentée

Travailler avec les ressources informatiques physiques requiert souvent des mois consacrés aux spécifications, aux commandes, à l'installation, à la configuration et à l’intégration. Grace au cloud computing, les ressources peuvent être exécutées en quelques minutes et une solution complète peut être configurée en quelques heures.
Cependant, le cloud n'est pas un remède. Certains inconvénients doivent être pris en considération avant de passer à ce modèle de fonctionnement. Par exemple, votre fournisseur de services est chargé de tous les services et données stockées en cloud, ce qui signifie que la sécurité et l'intégrité des données pourraient créer des soucis, surtout s’il s’agit d’une industrie hautement réglementée. L'emplacement physique de leurs matériels et logiciels est généralement inconnu, ce qui rend les inspections sur site et les vérifications bien difficiles. Puisque votre personnel aura accès au cloud via Internet, toute perte de cette connexion réseau pourra affecter votre flux de travail. Et les performances des applications pourraient souffrir en cas de problèmes de latence du réseau. La personnalisation du logiciel peut être difficile puisque votre fournisseur de services possède réellement les applications que votre entreprise utilise. Et les outils fondés sur le cloud peuvent s’avérer moins puissants que les applications logicielles. Par exemple Google Docs n’a pas certaines des fonctionnalités disponibles dans Microsoft Office.

MIGRATION VERS LE CLOUD

Le choix de migrer vers un modèle de cloud computing est une décision importante. Elle exige une analyse minutieuse de vos objectifs commerciaux, de vos exigences informatiques et des priorités à court et à long terme. Cela signifie également déterminer les types d'accords de niveau de service dont vous avez besoin, vos exigences de conformité réglementaire et vos besoins de sécurité. Pour les PME qui décident de se diriger vers le cloud, il vous reste à déterminer également quand et comment faire ce déplacement. Faites attention à ne pas sous-investir au moment d'évaluer les options disponibles et les fournisseurs de services les plus adaptés à vos besoins. Pour bénéficier de conseils et d’assistance sur vos décisions en matière de cloud et les stratégies de mise en œuvre, contactez-nous directement.

LIVRES BLANCS SUR UN MÊME SUJET

Développement Cloud – Best Practices

La concurrence internationale due à la mondialisation alliée à une demande importante compliquent la mise en œuvre de solutions qui répondent aux besoins des clients cible des entreprises. Les solutions Cloud permettent de remédier à ces désagréments. Mais pour s’assurer du succès d’un projet, il est important d’intégrer les meilleures pratiques dès le début de la phase de développement.

Télécharger
Solution sur site ou Cloud

Les services Cloud attirent de plus en plus les Petites et Moyennes Entreprises qui souhaitent se concentrer essentiellement sur la croissance de leur activité tout en réduisant les coûts. Néanmoins, l’élaboration d’un plan d’action requiert d’engager une réflexion sur les avantages et les inconvénients des solutions sur site ou Cloud selon ses besoins.

Télécharger